Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2015

Débat sans vote, pour les propositions Léonetti !

Le mercredi 21 janvier Jean Léonetti présentera à l'Assemblée Nationale ses propositions, pour un débat sans vote à L'AN. Selon Alain Claeys, le texte devrait être présenté et voté en mars 2015. Mais que change ces propositions et vraisemblablement ce nouveau texte de loi? Pourquoi la co-responsable du groupe EELV (Véronique Massonneau) maintient la présentation de son texte le 29 janvier?

 

Les préconisations de Jean Léonetti

Selon Jean Léonetti, et le président de la République qui rappelons le "fait siennes ces préconisations", le  nouveau texte se place du point de vue du patient, il inclut un nouveau droit à la sédation finale et rend les directives anticipées contraignantes.

Lire et/ou télécharger le rapport de MM.Léonetti et Claeys

Pour le premier point, il faut la lecture le texte de loi pour en juger, mais étant donné les préconisations, il semblerait que ce soit un moins un changement de fond que de forme! Cela rendra-t-il réellement au patient le droit de décider pour lui-même?

Concernant la sédation profonde, cela correspond à la sédation terminale ou finale, déjà permise depuis 2005, avec la loi Léonetti. Ce droit nouveau n'en est pas un, et si je ne peux préjuger que c'est un mensonge total, j'ai bien peur que la lecture du texte du projet de loi ne le confirme!

Dernier point, et seule avancée, très mesurée! Des directives anticipée contraignantes. Les directives anticipées existent depuis 2002. Les rendre contraignantes est certes une bonne chose, et rend au patient, un peu de l'écoute et de ses droits! Cependant elles sont contraignantes, dans le cadre de la loi (qui n'a pas avancé pour les patients), et si elles sont jugées acceptables selon certains critères! Ce sont ces critères qu'il nous faut connaitre, car il avait été évoqué la rédaction avec le médecin, ou l'acceptation du parcours de soin proposé par l'équipe médicale, des mesures restreignant la liberté et ne contraignant le médecin en aval que s'il a accepté les directives en amont!!!

 

Pourquoi Véronique Massonneau présentera une proposition de loi pour le Droit de Mourir dans la dignité?

Lire et/ou télécharger la proposition de loi du groupe EELV

Parallèlement au calendrier gouvernemental, qui a suivi une logique chaotique (un pas en avant, deux sur le côté, trois en arrière et on recommence! Et si on nommait Léonetti à la tête d'une mission, comme nos deux prédécesseurs?), le groupe écologiste maintient son cap vers une loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité. Malgré le renvoi en commission du précédant texte, déposé également par le groupe écologiste, ces derniers continuent à utiliser leur niche parlementaire (très restreinte) pour déposer une proposition de loi.

Véronique Massonneau n'est pas une défenseure de l'euthanasie ou du suicide assisté, mais de la liberté de choix. Et la ligne politique des écologistes est bien de laisser aux citoyens les choix sur leur vie et leur corps, c'est pourquoi ils redéposent le même texte, celui inspiré de leurs prédécesseurs de tout parti politique.

Ce texte comporte lui des nouveautés! Il place réellement le citoyen (patient) au coeur de la décision, puisque c'est à lui que revient la décision de la façon dont il veut mourir, et non au médecin (comme c'est le cas aujourd'hui avec la loi Léonetti). Que ce soit la continuité des traitements jusqu'au bout, les soins palliatifs, la sédation terminale, l'euthanasie ou le suicide assisté, cette décision revient au patient et non au médecin!

Attention, faire des choix accroit grandement votre liberté !

Alors bien sûr, vous pourrez choisir de croire plus le Président de la République, qui décide de porter fièrement la proposition 21 de son programme de campagne, en le déléguant à Monsieur Léonetti, comme ce fut le cas à l'époque de Chirac et de Sarkozy!

Je ne vous demande pas de me croire sur parole, mais si vous voulez comprendre ce mensonge, lisez les textes ou demandez à votre cher député une place pour assister aux séances du 21 janvier et surtout du 29 janvier !

 

Calendrier parlementaire

- 21 janvier débat à l'AN sur les propositions de Jean Léonetti et Alain Claeys

- 29 janvier dépôt d'un texte par le groupe EELV

- mars, vote d'un projet de loi

 

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

23/09/2013

Enquête : La loi Léonetti méconnue

léonetti,soins palliatifs,palliatif,sicard,enquête,sondage,opinion,français,débat,citoyens,droits,droits malades,législation,kouchner,gouvernement,ministère santé,santé,fin vie,euthanasie,euthanasie active,euthanasie passive,suicide assisté,sédation finale,sédation terminale,méconnaissance,médecins,charte,fin apaisée,droit fondamental,synthèse,résultats,chiffres,expérience,directives anticipées,volontés,directives,anticipées,patient L'auteur de ce blog, c'est à dire moi, prépare son mémoire de fin d'études! (N'allez pas croire que j'adore parler de moi à la 3ème personne, mais je ne me suis pas vraiment présentée!)

Dans le cadre d'un master en communication publique et politique, je prépare un mémoire sur la communication autour de la fin de vie et du débat sur l'euthanasie. Pour éclairer certaines de mes hypothèses de travail, j'ai réalisé une petite enquête, grâce aux outils de google drive!

 

Une loi mal connue

Cette enquête montre, comme nous le savons déjà, que la loi léonetti est mal connue! Mais aussi et surtout que si elle était mieux connue elle serait sûrement moins bien acceptée.

cf. graph ci-dessous : la loi Léonetti permet l'arrêt des traitements, de l'alimentation et de l'hydratation. Cette mesure parait plus acceptable lorsqu'elle est simplement nommé par la loi Léonetti que lorsqu'elle est décrite de la sorte.

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Léonetti, méconnue, loi, fin vie, euthanasie, inacceptable, mesure, pratique, euthanasie, euthanasie passive, sédation finale, arrêt traitements, arrêt hydratation, arrêt alimentation, malade, droit, patient

Une connaissance par l'expérience

Souvent la loi Léonetti et ses mesures sont connues suite à un décès. En effet la proximité de l'expérience de la mort, de l'accompagnement de la fin de vie, de l’hôpital, de la nécessité de faire entendre les volontés d'un proche... poussent à se renseigner sur le contenu de la loi et sur ses droits en tant que patient, mais surtout en tant que citoyen.

cliquez sur l'image pour l'agrandir

léonetti, soins palliatifs, palliatif, kouchner, sédation, sédation finale, droits malades, malade, droits, euthanasie, euthanasie active, euthanasie passive, directives anticipées, directives, anticipées, volontés, respect, dignité,

S'il est normal de mieux connaître ce qu'on a expérimenté, cela révèle 2 choses :

- c'est un savoir fragile qui ne tient pas forcément une étude approfondie des mesures de la loi

- c'est un manquement de la part du gouvernement, sur l'information relative aux droits des patients

2011 était l'année des droits des patients, le ministère de la santé a ouvert un site dédié, lancé un appel à projets et labellisé des projets existants. Très peu de projets portent sur la fin de vie, très peu de documentation permettent de connaître les droits des patients. Il existe une charte des patients entrant à l'hôpital, qui n'est pas spécifique et très peu détaillée, une fiche explicative sur ce que sont les directives anticipées et une sur comment désigner une personne de confiance!

 

Des souvenirs à évoquer

J'ai également pu constater que toutes les personnes ayant laissé un témoignage personnel sont celles qui ont estimé que la fin de vie de leur(s) proche(s) a été correctement accompagnée par les soignants. Ce qui montre qu'une fin de vie apaisée, est certes un droit fondamental, mais également celui de la famille qui conserve des souvenirs (même douloureux, la perte d'un être cher est toujours triste), ceux-ci être partagés et perpétués.

 

Téléchargez la synthèse des résultats, résumés sur 2 pages : Synthese_2pages_Resultats_enquete.pdf

_________

Articles récents liés :

- Le point sur les lois

- Infographie : la fin de vie en france et les pratiques médicales

- Entre 86 et 94% des français favorables à l'euthanasie