Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2015

Débat sans vote, pour les propositions Léonetti !

Le mercredi 21 janvier Jean Léonetti présentera à l'Assemblée Nationale ses propositions, pour un débat sans vote à L'AN. Selon Alain Claeys, le texte devrait être présenté et voté en mars 2015. Mais que change ces propositions et vraisemblablement ce nouveau texte de loi? Pourquoi la co-responsable du groupe EELV (Véronique Massonneau) maintient la présentation de son texte le 29 janvier?

 

Les préconisations de Jean Léonetti

Selon Jean Léonetti, et le président de la République qui rappelons le "fait siennes ces préconisations", le  nouveau texte se place du point de vue du patient, il inclut un nouveau droit à la sédation finale et rend les directives anticipées contraignantes.

Lire et/ou télécharger le rapport de MM.Léonetti et Claeys

Pour le premier point, il faut la lecture le texte de loi pour en juger, mais étant donné les préconisations, il semblerait que ce soit un moins un changement de fond que de forme! Cela rendra-t-il réellement au patient le droit de décider pour lui-même?

Concernant la sédation profonde, cela correspond à la sédation terminale ou finale, déjà permise depuis 2005, avec la loi Léonetti. Ce droit nouveau n'en est pas un, et si je ne peux préjuger que c'est un mensonge total, j'ai bien peur que la lecture du texte du projet de loi ne le confirme!

Dernier point, et seule avancée, très mesurée! Des directives anticipée contraignantes. Les directives anticipées existent depuis 2002. Les rendre contraignantes est certes une bonne chose, et rend au patient, un peu de l'écoute et de ses droits! Cependant elles sont contraignantes, dans le cadre de la loi (qui n'a pas avancé pour les patients), et si elles sont jugées acceptables selon certains critères! Ce sont ces critères qu'il nous faut connaitre, car il avait été évoqué la rédaction avec le médecin, ou l'acceptation du parcours de soin proposé par l'équipe médicale, des mesures restreignant la liberté et ne contraignant le médecin en aval que s'il a accepté les directives en amont!!!

 

Pourquoi Véronique Massonneau présentera une proposition de loi pour le Droit de Mourir dans la dignité?

Lire et/ou télécharger la proposition de loi du groupe EELV

Parallèlement au calendrier gouvernemental, qui a suivi une logique chaotique (un pas en avant, deux sur le côté, trois en arrière et on recommence! Et si on nommait Léonetti à la tête d'une mission, comme nos deux prédécesseurs?), le groupe écologiste maintient son cap vers une loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité. Malgré le renvoi en commission du précédant texte, déposé également par le groupe écologiste, ces derniers continuent à utiliser leur niche parlementaire (très restreinte) pour déposer une proposition de loi.

Véronique Massonneau n'est pas une défenseure de l'euthanasie ou du suicide assisté, mais de la liberté de choix. Et la ligne politique des écologistes est bien de laisser aux citoyens les choix sur leur vie et leur corps, c'est pourquoi ils redéposent le même texte, celui inspiré de leurs prédécesseurs de tout parti politique.

Ce texte comporte lui des nouveautés! Il place réellement le citoyen (patient) au coeur de la décision, puisque c'est à lui que revient la décision de la façon dont il veut mourir, et non au médecin (comme c'est le cas aujourd'hui avec la loi Léonetti). Que ce soit la continuité des traitements jusqu'au bout, les soins palliatifs, la sédation terminale, l'euthanasie ou le suicide assisté, cette décision revient au patient et non au médecin!

Attention, faire des choix accroit grandement votre liberté !

Alors bien sûr, vous pourrez choisir de croire plus le Président de la République, qui décide de porter fièrement la proposition 21 de son programme de campagne, en le déléguant à Monsieur Léonetti, comme ce fut le cas à l'époque de Chirac et de Sarkozy!

Je ne vous demande pas de me croire sur parole, mais si vous voulez comprendre ce mensonge, lisez les textes ou demandez à votre cher député une place pour assister aux séances du 21 janvier et surtout du 29 janvier !

 

Calendrier parlementaire

- 21 janvier débat à l'AN sur les propositions de Jean Léonetti et Alain Claeys

- 29 janvier dépôt d'un texte par le groupe EELV

- mars, vote d'un projet de loi

 

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

12/12/2014

Christophe Barbier : François Hollande ne tient clairement pas son engagement 21

Ce vendredi 12 décembre 2014, J.Léonetti et A.Claeys ont remis leur rapport sur la fin de vie au Président de la République qui, s'est ensuite exprimé sur ces propositions et sur le projet de loi qui va être présenté par le gouvernement!

Ce énième rapport Léonetti n'est ni plus ni moins que la loi Léonetti, ré-évaluée par J.Léonetti, avec quelques améliorations! Des directives anticipées opposables, stipuler clairement que la pratique du "stop and go" (réveiller quelqu'un sous sédation terminale pour lui demander si il veut toujours qu'on soulage sa douleur avec une sédation terminale)... bref essayer de rendre applicable la loi Léonetti... 10 ans après son entrer en vigueur!

Un non événement qui ne devrait pas déchainer les foules, voilà ce que François Hollande donne aux Français alors que 96% sont favorables à la légalisation de l'euthanasie! Voilà sa façon de tenir son engagement de campagne, en lançant des os et en espérant qu'on ne s'en rende pas trop compte! Ce que Christophe Barbier résume avec cette phrases : "L'indifférence des Français c'est la tranquillité des politiques"!

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

19/03/2014

Un pas de plus : Un guide sur les droits des patients !

2059729803.jpg Près de 10 ans que nous attendions que l'État communique sur la loi Léonetti, les directives anticipées et plus largement les droits des malades!

Si la loi Léonetti date de 2005, le premier guide sur les droits des malades et patients émanant du ministère des affaires sociales et de la santé est sorti le 4 mars 2014.

Le site, "Droits des usagers de la santé" a été ouvert en 2011 : année des droits des patients. Et il faut attendre mars de cette année (et les élections municipales) pour que ce guide voit le jour ! Un premier pas, certes !

26 fiches résumées et récapitulatives sur les droits des patients.

Pour en savoir plus sur les directives anticipées, je vous conseille de lire cet article, qui vous explique où trouver un modèle, qui peut les conserver, quelle valeur juridique ont-elles vraiment.

 

Le guide élaboré par le ministère des affaires sociales et de la santé

Pour consulter/télécharger le guide complet, cliquez ici.

Pour consulter/télécharger la fiche concernant les directives anticipées, cliquez ici.

Pour consulter/télécharger la fiche concernant les soins palliatifs, cliquez ici.

Pour consulter/télécharger la fiche concernant la fin de vie, cliquez ici.

 

Un premier pas vers quoi?

Il a fallu 9 ans pour obtenir une première consultation des citoyens sur la question de la fin de vie et de l'euthanasie.

Il a fallu 10 ans pour obtenir ce guide, et une première réelle communication sur la loi Léonetti (guide qui apparait 19 jours avant les élections municipales) !

Le lexique de la fin de vie, promis en 2012 par l'ONFV (Observatoire National de la Fin de Vie), qui devait être un préalable à un débat n'est toujours pas paru.

Mais depuis l'élection présidentielle et la proposition 21, les organes consultatifs (et non législatifs) n'ont cessé d'être consultés.

Pardonnez mon pessimisme, mais je me dis qu'avec le temps qui a été mis pour écrire les 26 fiches du guide du droit des patients, il y a un manque de volonté à informer les citoyens et un cruel manque de volonté pour présenter un projet de loi... Pourquoi faire paraitre un guide avec la loi Léonetti? Quand on doit faire voter un projet de loi sur le suicide médicalement assisté (suicide assisté et/ou euthanasie) avant la rentrée?

Que j'espère me tromper! ... mais j'ai surtout la sensation que ceux qui ont cru en la proposition 21 sont dupés, ou du moins on les fait patienter bien longuement.

Les mois à venir vont être décisifs. Nous nous devons de rester vigilants et de rappeler à nos élus combien nous tenons à ce qu'un projet de loi ou une proposition (nous savons qu'il y a des propositions de loi, notamment au Sénat, dans ce sens qui n'attendent qu'à être votées).

Un pas de plus

Oui c'est bien un pas de plus qu'il faudrait! En 2014 l'État rattrape le travail qui aurait du être effectué en 2005. Mais plutôt que de rattraper, n'est-il pas temps d'initier?

Il est temps d'écouter les citoyens plutôt que les organes consultatifs (le Comité Consultatif National d'Éthique, se penche une nouvelle fois sur la question) et de faire preuve de courage en soumettant un projet de loi aux chambres parlementaires. Ecoutez Nous Jusqu'au Bout.

"Un pas de plus"

C'est également le titre d'une chanson, que je voudrais partager avec vous pour montrer combien, depuis 2005, année de la loi Léonetti mais aussi de la sortie de cette chanson de Marie-Paule Belle, rien n'a changé.

 

Ci-dessous la chanson "un pas de plus" sur youtube, et son texte.

 

Texte de la chanson :

A l´hôpital Ste-Marguerite,
ton coeur bat de moins en moins vite.
Je lis des mots dans ton regard, des mots

Certains ne veulent pas les comprendre
Et moi je suis seule à entendre
Ces mots que tu voudrais crier tout haut

Dis-leur que je suis prêt
Je pars vers l´inconnu
Aide-moi, aide-moi
A faire un pas de plus

A l´hôpital Ste-Marguerite,
Je vois ta douleur et j´hésite.
La loi dit non, qu´est-ce qu´elle comprend la loi?

Finir ta vie d´un simple geste
Geste d´amour que je déteste
Dois-je obéir quand tu me dis tout bas

Dis-leur que j´ai si mal
Dis-leur que j´en peux plus
Notre amour n´y peut rien
Et moi je suis perdu

Dis-leur que je suis prêt
Je pars vers l´inconnu
Aide-moi, aide-moi
A faire un pas de plus

A l´hôpital Ste-Marguerite,
la décision est interdite
Mais je ne dois penser qu´à toi, qu´à toi

Si tu me dictais ma conduite
Ce serait ma dernière visite,
Et je n´entendrais plus jamais ta voix

Je sais que tu as mal
Je sais que t´en peux plus
Notre amour n´y peut rien
Et toi tu es perdu

Je sais tu es prêt
à faire un pas de plus,
un dernier pas sans moi,
un pas vers l´inconnu
Un pas.

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Culture-livres-musiques-films-pub | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |