Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2014

Réponses des candidats à la Présidence de l'UDI sur le Droit de Mourir dans la Dignité

 

166785024.png Le 18 septembre, avec 20 citoyens, nous avons adressé un appel aux candidats à la présidence de l'udi sur le droit de mourir dans la dignité.

Voici leurs réponses (classées par ordre de réception).

 

 

Les éléments questionnés

  • L'accès aux soins palliatifs
  • La position par rapport à la loi Léonetti
  • La position envers une loi pour le droit de mourir dans la dignité

 

Les réponses des 4 candidats à notre appel

Yves Jégo et Chantal Jouanno, réponse sur facebook

  • Le développement des soins palliatifs doit devenir une "ambition nationale"
  • La loi Léonetti doit évoluer
  • "Une commission pluridisciplinaire sera nommée afin de définir la position de l'UDI" sur les politiques entourant la fin de vie.

Jean-Christophe Fromantin, réponse d'un de ses collaborateurs, par mail

  • "Favorable au développement des soins palliatifs"
  • Il est également "favorable à la loi Léonetti votée à l'unanimité en avril 2005".

Jean-Christophe Lagarde, réponse orale, à l'occasion d'une réunion UDI à Vincennes

  • La loi Léonetti doit être changée "il n'est pas possible de laisser mourir les gens de faim et de soif"
  • Concernant une loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité "Elle est nécessaire, mais je ne sais pas comment l'écrire. Il n'existe pas de loi parfaite et celle-ci est compliquée à écrire".

Pas de réponse d'Hervé Morin à ce jour

 

Et après?

L'UDI est en processus d'élection interne, le nouveau chef de parti sera connu le 15 novembre. Comme vous pouvez le lire au moins l'un d'eux a pris un engagement et un autre a pris parti favorablement. En fonction de l'issue de cette élection, il faudra rappeler ces engagements au nouveau chef de l'UDI.

Ces réponses, laissent entrevoir la possibilité d'un dialogue au sein de l'UDI. Et plus important encore, nous avons eu de nombreux soutiens de citoyens, de militants et sympathisants UDI, dont de nombreux jeunes.
Le texte a été partagé plus de 200 fois, notamment sur la page FB UDI jeunes, sur le twitter et le fb de plusieurs fédés délégations jeunes.

Si nous savons déjà et sommes convaincus que la question du Droit de Mourir dans la Dignité dépasse largement la logique partisane et concerne tous les citoyens, ce résultat montre que nous devons continuer à sensibiliser et à susciter le débat. 

Nous trouverons des personnes aux valeurs humanistes dans et en dehors des partis.

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |