Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2014

Le PRG reste au gouvernement et réclame une loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité

lettre, président,prg,manuel valls,jean-michel baylet,droit de mourir dans la dignité,suicide assisté, euthanasie,fin de vieVendredi 17 octobre, le PRG (Parti Radical de Gauche) négociait son maintien au gouvernement, dans le package de la négo : une loi pour Droit de Mourir dans la dignité.

 

 

Une loi annoncée pour mars 2015 !

Manuel Valls a adressé à Jean-Michel Baylet, Président du PRG, une lettre de réponse aux demandes du parti.

Sa réponse sur la fin de vie est la suivante :

"Le premier sujet c'est la fin de vie. Vous avez déposé une proposition de loi relative à l'assistance médicalisée pour une fin de vie dans la dignité qui témoigne de votre engagement sur ce sujet. Le gouvernement veut avancer sur cette question et vous connaissez l'engagement l'engagement personnel du Président de la République et son implication. Il faudra aller au-delà de la loi du 22 avril 2005. C'est le sens de la mission qui a été confiée à deux députés qui doivent me rendre leurs travaux avant la fin de l'année. Je souhaite alors pouvoir en débattre avec vous et je vous confirme que le Parlement sera saisi d'un texte de loi. Vous pouvez compter sur ma détermination à aboutir à une nouvelle étape dans ce sens avant la fin de la législature."

Lors de sa réunion avec le PRG, le 21 octobre, un texte aurait été annoncé pour mars 2015.

Télécharger l'intégralité de la lettre de Manuel Valls à Jean-Michel Baylet.

 

Quel texte?

Le problème c'est de savoir quel texte! Quand on sait que l'un des deux députés, devant rendre son travail d'ici la fin de l'année, n'est nul autre que Jean Léonetti!

Qu'un projet de loi avait été annoncé mi 2013, puis fin 2013, puis début 2014, puis fin de 2014... nous voici rendu au premier trimestre 2015.
Alors même qu'à l'Assemblée Nationale et au Sénat, différents groupes politiques ont déposés des propositions de loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

Alors bien entendu il ne faut pas partir défaitiste! Bien au contraire! Mais être vigilents et mobilisés!

Ce calendrier annoncé donne encore plus d'importance au 2 novembre : Journée Internationale du Droit de Mourir dans la Dignité, où la mobilisation devra être forte pour interpeller le gouvernement.

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

17/12/2013

Questions au gouvernement, 17 décembre 2013

  • 11mn34 - Question de Véronique Massoneau au Gouvernement (députée EELV, de la Vienne)
  • Réponse de la Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Marisol Touraine

 

  • 23m52 - Question d'Olivier Fallorni au Gouvernement (députés divers Gauche, de Charente-Maritime)
  • Réponse de la Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Marisol Touraine

 

"Le gouvernement va engager des consultations dans la perspective d'une loi à venir et nous avons la nécessité, le devoir, de réfléchir ensemble de manière apaisée, à ces questions difficiles, par delà les différences qui peuvent nous opposer."

si le lecteur vidéo ne s'affiche pas, vous retrouverez la vidéo sur le site de LCP.

- Verbatim à venir -

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

23/09/2013

Enquête : La loi Léonetti méconnue

léonetti,soins palliatifs,palliatif,sicard,enquête,sondage,opinion,français,débat,citoyens,droits,droits malades,législation,kouchner,gouvernement,ministère santé,santé,fin vie,euthanasie,euthanasie active,euthanasie passive,suicide assisté,sédation finale,sédation terminale,méconnaissance,médecins,charte,fin apaisée,droit fondamental,synthèse,résultats,chiffres,expérience,directives anticipées,volontés,directives,anticipées,patient L'auteur de ce blog, c'est à dire moi, prépare son mémoire de fin d'études! (N'allez pas croire que j'adore parler de moi à la 3ème personne, mais je ne me suis pas vraiment présentée!)

Dans le cadre d'un master en communication publique et politique, je prépare un mémoire sur la communication autour de la fin de vie et du débat sur l'euthanasie. Pour éclairer certaines de mes hypothèses de travail, j'ai réalisé une petite enquête, grâce aux outils de google drive!

 

Une loi mal connue

Cette enquête montre, comme nous le savons déjà, que la loi léonetti est mal connue! Mais aussi et surtout que si elle était mieux connue elle serait sûrement moins bien acceptée.

cf. graph ci-dessous : la loi Léonetti permet l'arrêt des traitements, de l'alimentation et de l'hydratation. Cette mesure parait plus acceptable lorsqu'elle est simplement nommé par la loi Léonetti que lorsqu'elle est décrite de la sorte.

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Léonetti, méconnue, loi, fin vie, euthanasie, inacceptable, mesure, pratique, euthanasie, euthanasie passive, sédation finale, arrêt traitements, arrêt hydratation, arrêt alimentation, malade, droit, patient

Une connaissance par l'expérience

Souvent la loi Léonetti et ses mesures sont connues suite à un décès. En effet la proximité de l'expérience de la mort, de l'accompagnement de la fin de vie, de l’hôpital, de la nécessité de faire entendre les volontés d'un proche... poussent à se renseigner sur le contenu de la loi et sur ses droits en tant que patient, mais surtout en tant que citoyen.

cliquez sur l'image pour l'agrandir

léonetti, soins palliatifs, palliatif, kouchner, sédation, sédation finale, droits malades, malade, droits, euthanasie, euthanasie active, euthanasie passive, directives anticipées, directives, anticipées, volontés, respect, dignité,

S'il est normal de mieux connaître ce qu'on a expérimenté, cela révèle 2 choses :

- c'est un savoir fragile qui ne tient pas forcément une étude approfondie des mesures de la loi

- c'est un manquement de la part du gouvernement, sur l'information relative aux droits des patients

2011 était l'année des droits des patients, le ministère de la santé a ouvert un site dédié, lancé un appel à projets et labellisé des projets existants. Très peu de projets portent sur la fin de vie, très peu de documentation permettent de connaître les droits des patients. Il existe une charte des patients entrant à l'hôpital, qui n'est pas spécifique et très peu détaillée, une fiche explicative sur ce que sont les directives anticipées et une sur comment désigner une personne de confiance!

 

Des souvenirs à évoquer

J'ai également pu constater que toutes les personnes ayant laissé un témoignage personnel sont celles qui ont estimé que la fin de vie de leur(s) proche(s) a été correctement accompagnée par les soignants. Ce qui montre qu'une fin de vie apaisée, est certes un droit fondamental, mais également celui de la famille qui conserve des souvenirs (même douloureux, la perte d'un être cher est toujours triste), ceux-ci être partagés et perpétués.

 

Téléchargez la synthèse des résultats, résumés sur 2 pages : Synthese_2pages_Resultats_enquete.pdf

_________

Articles récents liés :

- Le point sur les lois

- Infographie : la fin de vie en france et les pratiques médicales

- Entre 86 et 94% des français favorables à l'euthanasie