Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2014

12 décembre 2014 - Mobilisation contre les préconisations de Jean Léonetti

Pourquoi l'ADMD et les pro-euthanasie se sont mobilisés le vendredi 12 décembre, alors qu'Alain Claeys et Jean Léonetti rendaient leur rapport au Président de la République?

Accompagnés par Véronique Massonneau (députée EELV) l'ADMD et les militants pro-euthanasie se sont rassemblés devant l'Assemblée Nationale.

admd,léonetti,fin de vie, suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblementIl est temps de rappeler aux élus qui siègent dans organes législatifs que 96% des Français sont favorables au Droit de mourir dans la Dignité et qu'ils sont également électeurs !

 

Un rapport sans nouveauté

Télécharger le rapport

À commencer par Jean Léonetti, rien ne semble très nouveau dans ce rapport, le constat que la loi de 2005 n'est pas connue, qu'elle est mal appliquée et surtout que l'on meurt mal en France!

Un constat sans appel, qui n'amène pourtant pas son rédacteur (qui avait déjà évalué sa propre loi en 2008) à changer de cap, mais à vouloir la renforcer.

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

 

Un droit nouveau? (hahaha)

Le Président de la République qui s'est exprimé à la suite de la remise de ce rapport a parlé d'un droit nouveau ! Ce droit c'est celui à la sédation profonde et continue! Un droit qui devait déjà être acquis depuis 2005 ! Qui est certes souvent refusé ou mal appliqué... mais il existe ! "Un droit nouveau" vraiment Monsieur le Président?

La seconde "avancée" (veuillez excuser les guillemets mais le mensonge est si gros qu'il semble passer facilement) c'est celles des directives anticipées qui deviendraient contraignantes (pas encore opposables mais contraignantes ! ) et figureraient sur la carte vitale! Une mesure que l'ADMD demande depuis un certains temps et dont l'argument principal était le fait que cette carte qui contient nos données médicales n'est pas assez sécurisés!

 

Vous comprenez un peu mieux pourquoi manifester son mécontentement?

 

  • déni démocratique (Léonetti, Léonetti, Léonetti ! PS, en lisant le rapport j'ai appris que la loi de 2005 institue les directives anticipées! Mais n'était-ce pas en 2002?)
  • mensonge
  • consensus qui ne satisfait personne !

 

Prochaines étapes

  • janvier, le gouvernement devrait déposer un projet de loi sur la bases des préconisations du rapport Léonetti/Claeys
  • 29 janvier les députés EELV vont utiliser leur niche parlementaire pour déposer à nouveau leur texte sur le Droit de Mourir dans la Dignité
  • Les associations pro et anti euthanasie restent mobilisées car ce consensus ne satisfait personnes, ni les 96% de français favorables au droit de mourir dans la dignité, ni même les 4% qui ne le souhaitent pas

Continuez à écrire à vos députés pour les sensibiliser à cette question, ou à écrire des tribunes comme Nathalie Debernardi (qui a également créé une pétition sur change.org), à interpeller les députés et le gouvernement sur twitter, à vous mobiliser pour ce droit de liberté!

Continuez à vous mobiliser comme vous l'avez fait ce 12 décembre 2014, sur Paris, voir les photos ci-dessous, mais également en Mayenne, dans les Ardennes, à Brest, en Haute Saône, dans l'Allier, dans les Bouches du Rhône, en Sarthe, en Loire Atlantique, en Gironde, la Seine Maritime (venue jusqu'à Paris) et partout en France.

 

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

pour une loi de liberté Maintenant

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

Jean-Luc Romero, Président de l'ADMD, prend la parole

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

Véronique Massonneau, député EELV, au micro

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

Christophe Michel, secrétaire général de l'ADMD

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

admd,léonetti,fin de vie,suicide assisté,euthanasie,droit de mourir dans la dignité,romero,massonneau,rassemblement

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Informations, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

12/12/2014

Christophe Barbier : François Hollande ne tient clairement pas son engagement 21

Ce vendredi 12 décembre 2014, J.Léonetti et A.Claeys ont remis leur rapport sur la fin de vie au Président de la République qui, s'est ensuite exprimé sur ces propositions et sur le projet de loi qui va être présenté par le gouvernement!

Ce énième rapport Léonetti n'est ni plus ni moins que la loi Léonetti, ré-évaluée par J.Léonetti, avec quelques améliorations! Des directives anticipées opposables, stipuler clairement que la pratique du "stop and go" (réveiller quelqu'un sous sédation terminale pour lui demander si il veut toujours qu'on soulage sa douleur avec une sédation terminale)... bref essayer de rendre applicable la loi Léonetti... 10 ans après son entrer en vigueur!

Un non événement qui ne devrait pas déchainer les foules, voilà ce que François Hollande donne aux Français alors que 96% sont favorables à la légalisation de l'euthanasie! Voilà sa façon de tenir son engagement de campagne, en lançant des os et en espérant qu'on ne s'en rende pas trop compte! Ce que Christophe Barbier résume avec cette phrases : "L'indifférence des Français c'est la tranquillité des politiques"!

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

23/10/2014

Le PRG reste au gouvernement et réclame une loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité

lettre, président,prg,manuel valls,jean-michel baylet,droit de mourir dans la dignité,suicide assisté, euthanasie,fin de vieVendredi 17 octobre, le PRG (Parti Radical de Gauche) négociait son maintien au gouvernement, dans le package de la négo : une loi pour Droit de Mourir dans la dignité.

 

 

Une loi annoncée pour mars 2015 !

Manuel Valls a adressé à Jean-Michel Baylet, Président du PRG, une lettre de réponse aux demandes du parti.

Sa réponse sur la fin de vie est la suivante :

"Le premier sujet c'est la fin de vie. Vous avez déposé une proposition de loi relative à l'assistance médicalisée pour une fin de vie dans la dignité qui témoigne de votre engagement sur ce sujet. Le gouvernement veut avancer sur cette question et vous connaissez l'engagement l'engagement personnel du Président de la République et son implication. Il faudra aller au-delà de la loi du 22 avril 2005. C'est le sens de la mission qui a été confiée à deux députés qui doivent me rendre leurs travaux avant la fin de l'année. Je souhaite alors pouvoir en débattre avec vous et je vous confirme que le Parlement sera saisi d'un texte de loi. Vous pouvez compter sur ma détermination à aboutir à une nouvelle étape dans ce sens avant la fin de la législature."

Lors de sa réunion avec le PRG, le 21 octobre, un texte aurait été annoncé pour mars 2015.

Télécharger l'intégralité de la lettre de Manuel Valls à Jean-Michel Baylet.

 

Quel texte?

Le problème c'est de savoir quel texte! Quand on sait que l'un des deux députés, devant rendre son travail d'ici la fin de l'année, n'est nul autre que Jean Léonetti!

Qu'un projet de loi avait été annoncé mi 2013, puis fin 2013, puis début 2014, puis fin de 2014... nous voici rendu au premier trimestre 2015.
Alors même qu'à l'Assemblée Nationale et au Sénat, différents groupes politiques ont déposés des propositions de loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

Alors bien entendu il ne faut pas partir défaitiste! Bien au contraire! Mais être vigilents et mobilisés!

Ce calendrier annoncé donne encore plus d'importance au 2 novembre : Journée Internationale du Droit de Mourir dans la Dignité, où la mobilisation devra être forte pour interpeller le gouvernement.

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |