Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2015

Famille de Vincent Lambert : "Notre mère poursuit une cause intégriste"

 

vincent lambert, fin de vie, suicide assisté, aide active à mourir, euthanasie, express, tribune

 

Une tribune de la famille de Vincent Lambert (fratrie et neveu) pour dénoncer l'acharnement de sa mère, et pour s'indigner du non respect de la volonté de Vincent et de le voir ainsi souffrir.

Lire la tribune sur l'Express

Le blog de Joseph Lambert, le frère de Vincent Lambert

 

Vincent Lambert et sa famille sont toujours en attente d'une réponse de la CEDH, une décision qui devrait être donnée dans les semaines à venir (la Cour Européenne des Droits de l'Homme a été saisie en janvier 2015).

Rachel, son épouse, avait sorti un livre intitulé "Parce que je l'aime, je veux le laisser partir".

Il y a peu, c'est la mère de Vincent Lambert qui a écrit sur la situation de son fils. Son point de vue est tout autre, elle souhaite que son fils soit maintenu "en vie" ! Une demande que dénonce les frères et sœurs de Vincent Lambert, au nom de la volonté du principal intéressé Vincent Lambert.

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

04/05/2015

Le temps est venu d'écrire aux Sénateurs...

... pas pour leur souhaiter plein de bonheur en ce début mai, ou encore un bel été !
Mais pour réclamer un vrai débat sur la proposition de loi Léonetti/Claeys !
Le texte arrive en juin au Sénat.

Le texte de loi Léonetti Claeys arrive au Sénat

Pour rappel le texte est passé à l'Assemblée Nationale et a été adopté, il a été débattu en commissions affaires sociales du Sénat le 15 avril 2015 et devrait être présenté au vote en juin au Sénat.

Ce texte, contrairement à celui qui n'a jamais été jusqu'au vote, du groupe écologiste, n'apporte quasiment pas d'avancées. Il réaffirme la nécessité de développer les soins palliatifs, sans apporter de solutions. Il réaffirme les directives anticipées (qui existe depuis 2002) en les rendant contraignantes à condition que l'équipe médicale les juge appropriées... réaffirme le droit à la sédation profonde (légale sous le nom de sédation terminale depuis 2005)... et inclut l'alimentation et l'hydratation dans les traitements... pour moins choquer les patients et la famille lorsque décision sera prise d'arrêter les "traitements" !


Bref ! Un texte qui réaffirme la loi Léonetti de 2005, en n'apportant aucune solution :

- ni directives anticipées contraignantes et opposables

- ni aide active à mourir

- ni plan de développement des soins palliatifs

- ... bref... rien qui ne soit fait pour le patient !

 

Lire le billet du Sénateur UDI des français à l'étranger, Olivier CARDIC :

" Faudra-t-il attendre encore 10 ans pour débattre du droit à mourir en France dans la sérénité et nous permettre de disposer d’une législation qui tienne compte du principe républicain de liberté? Je ne m’y résous pas. "

 

Le 15 avril, en commission des Affaires Sociales, où était interrogés Alain Claeys et Jean Léonetti, a été également nommé le nouveau rapporteur de la loi au Sénat : François Pillet, Sénateur UMP du Cher ! Qui en 2011 (25 janvier) avait voté contre le texte pour une aide active à mourir... bien entendu !

 

Comment vous faire entendre de vos Sénateurs?

Débuter en leur demandant de brancher leurs sonotones...  (oups !)

Puis en leur écrivant, vous trouverez les comptes twitter et les adresses mails du sénat sur ce fichier. Il se présente ainsi :

  • département
  • prénom / nom
  • date d'élection
  • parti
  • adresse mél
  • compte twitter
  • vote de la loi sur l'euthanasie, le 25 janvier 2011
  • courrier réponse à l'ADMD, lors de la campagne présidentielle 2012

Comment contacter les sénateurs

  • par lettre personnalisée : pour avoir une réponse
  • par mail pour plus de facilité
  • par twitter, facebook : aux yeux de tous

Pour plus d'infos retrouvez cet article sur "comment interpeller les députés".

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Informations | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

15/04/2015

Ma mort m'appartient

mort,jean-luc romero,ma mort m'appartient, fin de vie,droit de mourir dans la dignité,suicide assisté,euthanasie,léonetti,claeysJean-Luc Romero, Président de l'ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Liberté) a présenté hier son livre Ma mort m'appartient.


Un entretien dans lequel il retrace 35 ans de combat pour obtenir une loi sur l'aide active à mourir, un combat qui n'est pas terminé, car la loi Léonetti/Claeys est loin d'être satisfaisante.

Photographie ci-contre de Jean-Luc Romero et Claire Bauchart, en séance de dédicace le 14 avril 2015, à l'arbre à lettres. Source FB de JL Romero.


10 ans que la loi Léonetti existe! Et nous n'avons toujours pas le droit de choisir notre mort.

Dans cet ouvrage, qui est un entretien mené par la journaliste Claire Bauchart, Jean-Luc Romero raconte son combat, et celui des français (et des 62 000 adhérents de l'ADMD), pour obtenir le droit de mourir dans la dignité, pour obtenir le droit de choisir sa propre mort, pour une loi permettant l'aide active à mourir.

Un entretien qui vient à point nommé, c'est le moment de s'informer, car l'Assemblée Nationale a voté en première lecture la loi Léonetti/Claeys, qui n'apporte rien de plus que la loi Léonetti, et qui éloigne la possibilité d'une loi sur l'aide active à mourir! Ce texte doit passer devant le Sénat en Juin 2015.


Il faut rappeler à nos élus que nous ne voulons pas d'une loi "de consensus mou" qui ne contente personne, qui ne protège pas, qui ne nous donne pas le choix de notre fin de vie. (Je reviendrai sur le calendrier dans un autre article.)


S'informer sur le débat sur la fin de vie (les livres de ce début d'année)

mort,jean-luc romero,ma mort m'appartient, fin de vie,droit de mourir dans la dignité,suicide assisté,euthanasie,léonetti,claeysMa mort m'appartient

Retrouvez ma mort m'appartient, près de chez vous.

Jean-Luc Romero / Claire Bauchart - éditions Michalon - sortie le 16 avril 2015

Mot de l'éditeur : Jean-Luc Romero lutte pour obtenir le droit de mourir dans la dignité depuis plusieurs années. Un combat personnel : confronté à la maladie, aux départs précoces de proches, il a pris conscience très tôt de la brutalité de la mort. Des épreuves personnelles qui l'ont conduit à mener un véritable combat sur la scène politique : il prône un dispositif qui permettrait aux Français de choisir les conditions de leur départ. Une loi que l'ADMD, association qu'il préside et rassemble près de 50 000 adhérents, réclame depuis près de 35 ans et qui, assure-t-il, serait plébiscitée par 96% de l'opinion. Pour lui, les dispositifs actuels, Loi Leonetti en tête, ne sont qu'un moyen pour les gouvernements de jouer la montre et d'éviter de prendre de véritables mesures : celle notamment de permettre aux majeurs de bénéficier d'une aide active à mourir, le suicide assisté ou l'euthanasie active. Dans ce livre d'entretiens, Jean-Luc Romero détaille ses idées, explique ses positions, propose des solutions et compare la situation de la France avec celles de ses voisins, notamment la Belgique et le Luxembourg, pays où l'euthanasie est légalisée depuis plusieurs années. Une voix qui porte au moment d'un débat de société s'annonçant clivant, renvoyant chacun à ses propres convictions (qu'elles soient éthiques ou religieuses) et risquant fortement d'agiter l'Assemblée nationale et le monde politique pendant plusieurs semaines.

frères, delmer,frères jusqu'au dernier souffle,fin de vie,droit de mourir dans la dignité, euthanasieFrères jusqu'au dernier souffle

Retrouvez Frères jusqu'au dernier souffle, près de chez vous

Damien Delmer / Nicolas Delmer - éditions Xo - sortie le 29 janvier 2015

Mot de l'éditeur : Frères jumeaux, Damien et Nicolas Delmer luttent depuis l'enfance contre la mucoviscidose, maladie génétique incurable et dégénérative. On leur avait dit qu'ils ne vivraient pas plus de dix-sept ans : ils en ont aujourd'hui trente-cinq. Malgré la souffrance et la fragilité de leurs corps amaigris, ces deux amoureux de la vie se battent pour continuer à profiter de l'existence : peindre, écrire, se baigner, et même sauter en parachute. Mais quand le quotidien devient insoutenable, la perspective de mourir dans des conditions indignes les révolte. Faute de greffes, ils risquent de partir étouffés, asphyxiés. Pour vivre pleinement, Damien et Nicolas demandent juste à ce que la loi leur permette de mourir en paix. S'ils n'obtiennent pas ce droit et que l'un des deux se retrouve dans une situation extrême, ils n'hésiteront pas à s'aider. Un pacte entre frères, unis jusqu'au dernier souffle.

 

mort,jean-luc romero,ma mort m'appartient, fin de vie,droit de mourir dans la dignité,suicide assisté,euthanasie,léonetti,claeys, Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE,L'euthanasie, un débat volontairement étouffé

Retrouvez l'euthanasie, un débat volontairement étouffé, près de chez vous.

Mélanie Raphaël-Béthune / préface Jean-Luc Romero - éditions les points sur les i - sortie fin avril 2015

Mot de l'éditeur : « J'ai toujours rêvé de mourir en m'endormant, comme une tortue qui hiberne » ! Nous avons tous imaginé de quelle façon il serait le plus doux de partir, quelle image nous souhaitons laisser à nos proches, c'est parce que nous avons tous une chose en commun : nous allons mourir. Ce fait inéluctable révèle de grandes inégalités car nous ne mourons pas tous dans les mêmes conditions. Pourtant la mort reste un sujet tabou et le débat sur les conditions de cette fin de vie nous est confisqué. Dans ce livre vous retrouverez l'histoire de ce débat de 2004 à aujourd'hui, à travers une analyse des évolutions légales, de la communication politique et de l'ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité). L'Histoire d'un droit qui reste à conquérir, l'histoire d'une liberté qui reste à obtenir, l'histoire d'un débat qui a été, jusqu'ici, volontairement étouffé !

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Culture-livres-musiques-films-pub | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |