Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2015

Mobilisés pour notre liberté, nous étions à l'Assemblée Nationale

Nous étions là, sous la pluie certes, mais présents! Alors que les députés, avec des sièges bien confortables et au chaud... avaient eux désertés l'Assemblée Nationale.

À l'occasion de la seconde lecture du texte Léonetti, nous avons montré aux députés la violence qu'ils font subir aux patients. Cette violence de laisser les autres décider à leur place, en refusant d'écrire un vrai texte de loi sur l'aide active à mourir.

Faire tomber les masques

C'était bien l'idée de la scène que les Jeunes ADMD, accompagnés des militants et sympathisants pour l'aide active à mourir, que de faire tomber les masques. Ce 5 octobre 2015, devant l'Assemblée Nationale, à l'heure où les députés devaient commencer leur travail sur le texte Léonetti.

Le masque de l'inhumanité et de l'hypocrisie : car c'est ce qu'est la loi Léonetti, la loi qui vous permet de choisir entre rester malgré les souffrances ou partir de faim et de soif. Mais qui remet le choix au médecin, au juge où à la famille!

Alors nous étions là pour montrer ceux qui confisquent la parole aux patients, aux citoyens.

Photos Mathieu Delmestre

 

 

#StopHypocrisie,@JeunesADMD, ADMD,euthanasie,fin de vie,léonetti,romero,

 

 

manif organisé par les jeunes de l'admd devant l'AN

Posted by Jeunes ADMD on lundi 5 octobre 2015

 

Restons mobilisés

Le texte est reparti en seconde lecture au Sénat, il sera étudié le 29 octobre.

Nous devons continuer notre mobilisation, 90% des français demandent à être entendus.

Et je vous rappelle pour cela la journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité, le 2 novembre.

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.