Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2015

La CEDH va examiner le "dossier Vincent Lambert"

rachel lambert,vincent lambert,fin de vie, euthanasie,droit de mourir dans la dignité, admd,CEDH,suicide assisté,léonetti,romero,admdMercredi 7 janvier 2015, la CEDH (Cour européenne des droits de l’Homme) va se pencher sur "l'affaire Vincent Lambert".

La cour rendra certainement sa décision en février ou mars. Encore de longs mois pour un feuilleton judiciaire dans lequel l'intérêt de Vincent Lambert est oublié.



Sous des termes juridiques et techniques, la souffrance d'une famille, un homme maintenu en vie contre la volonté de ses proches et certainement contre la sienne (Vincent Lambert aurait exprimé à sa femme le souhait de ne pas être maintenu artificiellement en vie, et les médecins qui avaient collégialement pris la décision de cesser les traitements l'avaient fait sur la base d'un refus des soins de sa part, lorsqu'il pouvait encore communiquer).

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a été saisie par les parents du jeune homme qui, contestent la décision du Conseil d'État, rendue en juin. Après un long combat, l'épouse (et des frères et sœurs) de Vincent avaient obtenu du Conseil d'État l'autorisation de l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielles qui, le maintiennent en vie depuis plusieurs années.

rachel lambert,vincent lambert,fin de vie, euthanasie,droit de mourir dans la dignité, admd,

 

D'ailleurs Rachel Lambert explique ce combat et le cheminement qui est le leur dans son ouvrage "Parce que je l'aime, je veux le laisser partir".

Un témoignage qui montre combien, malgré la loi Léonetti et même quand le cas d'un patient entre dans le cadre de la loi, la volonté du patient n'est pas au centre de la décision.

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Culture-livres-musiques-films-pub | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.