Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2014

Le PRG reste au gouvernement et réclame une loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité

lettre, président,prg,manuel valls,jean-michel baylet,droit de mourir dans la dignité,suicide assisté, euthanasie,fin de vieVendredi 17 octobre, le PRG (Parti Radical de Gauche) négociait son maintien au gouvernement, dans le package de la négo : une loi pour Droit de Mourir dans la dignité.

 

 

Une loi annoncée pour mars 2015 !

Manuel Valls a adressé à Jean-Michel Baylet, Président du PRG, une lettre de réponse aux demandes du parti.

Sa réponse sur la fin de vie est la suivante :

"Le premier sujet c'est la fin de vie. Vous avez déposé une proposition de loi relative à l'assistance médicalisée pour une fin de vie dans la dignité qui témoigne de votre engagement sur ce sujet. Le gouvernement veut avancer sur cette question et vous connaissez l'engagement l'engagement personnel du Président de la République et son implication. Il faudra aller au-delà de la loi du 22 avril 2005. C'est le sens de la mission qui a été confiée à deux députés qui doivent me rendre leurs travaux avant la fin de l'année. Je souhaite alors pouvoir en débattre avec vous et je vous confirme que le Parlement sera saisi d'un texte de loi. Vous pouvez compter sur ma détermination à aboutir à une nouvelle étape dans ce sens avant la fin de la législature."

Lors de sa réunion avec le PRG, le 21 octobre, un texte aurait été annoncé pour mars 2015.

Télécharger l'intégralité de la lettre de Manuel Valls à Jean-Michel Baylet.

 

Quel texte?

Le problème c'est de savoir quel texte! Quand on sait que l'un des deux députés, devant rendre son travail d'ici la fin de l'année, n'est nul autre que Jean Léonetti!

Qu'un projet de loi avait été annoncé mi 2013, puis fin 2013, puis début 2014, puis fin de 2014... nous voici rendu au premier trimestre 2015.
Alors même qu'à l'Assemblée Nationale et au Sénat, différents groupes politiques ont déposés des propositions de loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

Alors bien entendu il ne faut pas partir défaitiste! Bien au contraire! Mais être vigilents et mobilisés!

Ce calendrier annoncé donne encore plus d'importance au 2 novembre : Journée Internationale du Droit de Mourir dans la Dignité, où la mobilisation devra être forte pour interpeller le gouvernement.

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.