Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2014

Morin et Lagarde, candidats à la Présidence de l'UDI, soutiendront-ils une proposition (ou un projet) de loi pour le Droit de Mourir dans la dignité?

Élections au sein de l'UDI, round 2 !

Le 18 septembre, 21 citoyens ont interpellés les candidats à la présidence de l'UDI pour leur demander leur position vis à vis du Droit de Mourir dans la Dignité et de prendre des engagements. Le premier tour de ces élections internes est passé, et il ne reste que 2 candidats : Jean-Christophe Lagarde et Hervé Morin.
 
Le Président élu de l'UDI sera connu le 15 novembre 2014.
 

Jean-Christophe Lagarde

Lors d'une rencontre à Vincennes, le candidat a répondu qu'il est favorable à une modification de la loi Léonetti, jugée "inacceptable" et favorable à une loi pour le droit de mourir dans la dignité, mais ne voit pas comment le texte peut être rédigé.
 
Pour information J-C. Lagarde a voté pour la loi Léonetti le 30 novembre 2004 et à voté contre la proposition de loi pour le droit de mourir dans la dignité, déposé par le groupe socialiste en 2009.
 
Si pour la loi Léonetti ce vote est compréhensible, malgré la position tenue aujourd'hui vis vis à de cette loi, celle-ci représentait en 2004 une première avancée. Et c'est avec le recul que le député s'est rendu compte que son application pose bien des soucis.

Mais que comprendre pour le droit de mourir dans la dignité? Qu'il est contre les textes qui ont été proposés et qui se ressemblent pourtant sensiblement, par le groupe socialiste et eelv à l'assemblée nationale, par des PS, PC, EELV, UMP, UDI au Sénat mais qu'il n'imagine pas non plus la rédaction d'un autre texte (car trop compliqué pour concilier toutes les possibilités) !
Bref, à moins d'une surprise, une belle parole politique sans acte derrière.


Hervé Morin

Hervé Morin est le seul des candidats à n'avoir pas répondu à l'appel que nous avons lancé, d'une quelconque manière (rappelons qu'Yves Jégo avait répondu via facebook, Jean-Christophe Fromantin par mail et Jean-Christophe Largarde lors d'une interpellation irl).

Il n'était pas présent dans l'hémicycle lors du vote de la loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ministre de la Défense de 2007 à 2010) ! Et s'est abstenu lors du vote de la loi Léonetti.

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.