Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2014

Les "excuses" de Midi Libre, sur la forme, mais pas sur le fond !

Dimanche Midi Libre faisait paraître un article qualifiant la proposition 21 de "mise à mort par le médecin", suite à la mobilisation des militants et sympathisants de l'ADMD, la rédaction en chef a évoqué une "faute" de leur part et promis un rectificatif.

Le voici, un PETIT mot d'excuse sur la forme, mais pas sur fond !

La page où se trouve l'article !   (Regarder en bas à gauche !)

Moins de 50 mots pour excuser la "formule maladroite" !!! hum!

 

Midi Libre.png

Nous savons à quoi nous en tenir désormais! Pas de prise de position, du moins en apparence, alors même que le journaliste de dimanche n'avait pas hésité à utiliser des termes ouvertement opposés au droit de mourir dans la dignité, et violents!

Merci au moins d'avoir un mot pour ceux qui ont été "heurtés" !

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

Commentaires

ces excuses doivent également paraitre dans l'édition du dimanche
le dimanche plus d'acheteur car en plus le programme télé

pour moi ce ne sont pas des excuses,aucun regret,
mais la rédaction semble être quitte puisque le président d'une association se dit satisfait des excuses
ci-dessous copie du mail que la direction du journal m'a transféré


Expéditeur: "Jean-Luc ROMERO"
Date: 15 septembre 2014 23:33:36 UTC+02:00
Destinataire: ymarec@midilibre.com
Objet: Rép : Les excuses de Midi Libre


Cher monsieur le rédacteur en chef adjoint,

Merci beaucoup pour cette réponse qui nous satisfait parfaitement.

Fidèlement.



Jean-Luc ROMERO-MICHEL

Président d'ELCS, de l'ADMD et du CRIPS-Ile-de-France

Conseiller régional d'Ile-de-France

Maire-Adjoint de Paris 12 chargé de la culture et du tourisme

Membre du Conseil national du sida

@JeanLucRomero

www.romero-blog.fr

www.jeanluc-romero.com

Écrit par : Gouyé | 17/09/2014

Bonjour Gouyé,

Je comprends tout à fait votre mécontentement lié au jour de parution des excuses, et je vous remercie de votre commentaire et d'entretenir le débat.

Mais il y a deux éléments que je prends en compte également, le premier c'est que si le journal donne de l'importance à ces excuses, elle donnera aussi de l'importance aux premiers propos tenus, qui seront alors une base reprise par des opposants.

Le second élément, c'est que Jean-Luc Romero est également dans son rôle de Président de l'ADMD, qui doit maintenir un lien avec la presse et les adhérents. En effet, entretenir un désaccord profond (pourtant bien présent, et que nous n'oublierons pas pour autant, car il porte sur le fond et pas seulement sur la forme), n'est pas forcément positif. Les adhérents et sympathisants de l'ADMD se sont mobilisés pour obtenir ses excuses, mais il ne faut pas épuiser les forces de mobilisation sur cet événement. Il faut penser aux mois à venir qui peuvent être déterminant pour obtenir cette loi de liberté.

Aussi je ne minore pas et entends bien votre réaction, mais je compte sur l'avenir et notre mobilisation auprès des élus pour avancer dans ce combat.

Bien cordialement

Mélanie

Écrit par : Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE | 17/09/2014

Les commentaires sont fermés.