Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2014

Le Québec adopte une loi pour la fin de vie !

véronique hivon,québec,fin de vie,loi, droit de mourir dans la dignité,péquiste,parti québecois Le projet de loi 52, a enfin abouti.

4 ans que le Québec planche sur une loi concernant la fin de vie. Hier, le 5 juin 2014, la loi sur les soins de fin de vie a été adoptée.

 

 

 

Un projet de loi qui rassemble au delà des logiques partisanes

Initialement nommée Droit de Mourir dans la Dignité, comme l'ADMD en France, cette loi porte désormais sur un terme plus consensuel de loi sur les soins de fin de vie et sur les soins palliatifs.

Voici plusieurs années que le gouvernement Québecois travaille sur le sujet du Droit de Mourir dans la Dignité, entre temps le gouvernement a changé (par 2 fois) et le projet de loi a été repris par ce nouveau gouvernement.

«Aujourd'hui je suis animée d'un profond sentiment de gratitude envers la société québécoise» a déclaré avec émotion la députée Véronique Hivon. Un sentiment partagé par de nombreux parlementaires qui, malgré les changements de gouvernement, ont continué leur travail parlementaire sur la question de la fin de vie et sont arrivés à un vote ce 5 juin 2014.

Ce résultat qui surplombe les logiques partisanes pour mettre le citoyen et l'intérêt général au centre des préoccupations mérite grandement d'être salué.

 

Et en France, aurons-nous le même courage?

En France, nous connaissons sur le sujet de la fin de vie des alliances qui se défient des logiques partisanes habituelles. Ceci est particulièrement vrai au Sénat... où l'on peut citer le sénateur Fouché (UMP), Godefroy (PS), Fischer (CRC), les sénateurs EELV, la sénatrice Dini (UDI), qui œuvrent pour le Droit de Mourir dans la Dignité depuis de nombreuses années.

Mais le courage des alliances et des prises de position devient plus pesant à l'Assemblée Nationale et une fois entré au gouvernement!!! En effet, en 2009, le groupe socialiste, alors dirigé par Jean-Marc Ayrault, dépose une proposition de loi pour le Droit de Mourir dans la Dignité dont Manuel Valls est le rapporteur. Et pourtant aujourd'hui, le gouvernement délaisse la question. Si des voix s'élèvent parfois à l'unisson à l'assemblée, comme en ce début d'année, l'effet retombe rapidement.

Serait-il possible d'envisager comme au Québec un débat national, avec les citoyens au cœur de la démarche? Une continuité et une constance dans la volonté d'avancer vers le Droit de Mourir dans la Dignité? Un premier pas a été effectué en 2005 (suite à l'affaire Vincent Humbert en 2004) avec la loi Léonneti, un second en 2008 (après l'affaire Chantal Sébire) pour réétudier cette loi, un troisième pas en 2012 lors de la campagne présidentielle avec la proposition 21, les derniers pas ont été tâtonnants... mais ils doivent nous mener vers une réelle réflexion et un vrai débat citoyen.

Espérons que le gouvernement et les parlementaires français sauront s'inspirer de l'exemple Québecois.

 

L'allocution de Véronique Hivon, suite au vote de la loi sur les soins de fin de vie au Québec

En parlant d'inspiration, voici le discours de Véronique Hivon qui, a suivi depuis 2008 le travail sur cette loi, d'abord dans la majorité, pour le voir aboutir alors qu'elle se trouve dans l'opposition. Un discours empreint d'une grande joie, celle de voir un projet de loi humain enfin aboutir!

Cette avocate de formation est député péquiste (Parti Québequois) à l'Assemblée Nationale du Québec (depuis 2008). Elle est l'actuelle porte-parole de l'opposition officielle en matière de culture, de communications, d'enseignement supérieur de recherche et de soins de fin de vie.

Lors de son mandat précédent (2012), elle est nommée ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, ministre responsable du dossier Mourir dans la dignité et ministre responsable de la région de Lanaudière.

 

 ______________

Pour en savoir plus :

- Interpellez vos sénateurs

- Interpellez vos députés

- Le projet de loi 52 (Québec)

- la proposition de loi 1960 (2009, proposition de loi du groupe socialiste à l'AN)

 

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Actualités, Informations, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

Je vous applaudis pour votre exercice. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : Sandrine 667 | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.