Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2013

Réponse de la Présidence de la République

courrier,président,république,sénateurs,députés,fin de vie,euthanasie,léonetti,droit de mourir dans la dignité,mourir,dignité,suicide assisté,débat,projet de loi,lettres,interpeller,écrire,citoyen,avis,parlementairesLe 2 novembre 2013, lors de la 6ème Journée Mondiale pour le Droit de Mourir dans la Dignité, j'ai adressé une lettre aux services du Président de la République pour l'interpeller sur le projet de loi, sur le calendrier et sur la méthodologie d'organisation des "débats" du CCNE.

 

La réponse !

Vous trouverez, ci-dessous, la réponse du Chef de Cabinet (ou plus sûrement la réponse type adressée par ses services), j'en retiens :

  • que la loi Léonetti, dans certaines situations "n'apporte pas de réponse adaptée"
  • que le Président de la République "s'est donc engagé à la modifier"
  • qu' "un projet de loi pourra ensuite être discuté au début de l'année 2014". (Le terme "discuté" me laisse à penser qu'on est peut être encore loin du dépôt de la loi dans une des chambres parlementaires !!!)

 

courrier,président,république,sénateurs,députés,fin de vie,euthanasie,léonetti,droit de mourir dans la dignité,mourir,dignité,suicide assisté,débat,projet de loi,lettres,interpeller,écrire,citoyen,avis,parlementaires

(les blancs correspondent à l'adresse et aux références de dossier qui ont, bien entendu, été effacées, pour poster le courrier sur le blog!)

Pourquoi faut-il écrire aux Politiques ?

Je vous l'ai dit plus haut, je ne me fais pas d'illusion, c'est une réponse type! Et tant mieux, imaginez si le Président de la République ou la Chef de Cab se mettait à répondre individuellement à chacun! Quel temps leur resterait-il pour effectuer leurs missions?

En clair, pour être lu, évoqué par le service qui gère le courrier auprès du chef de cab, puis par le chef de cab au Président, il faut du volume! Du volume oui, mais pas n'importe comment!

En clair :

  • 50 000 lettres identiques, cela a le poids d'une association
  • 50 000 lettres personnalisées, cela a le poids d'une association et du même nombre de citoyens
  • 50 000 lettres identiques + 50 000 lettres personnalisées, cela a le poids d'une association, du même nombre de citoyens et de leur capacité à mobiliser

 

Citoyen, votre avis sur l'euthanasie compte !

Un projet de loi sur la fin de vie et l'euthanasie début 2014! Cela veut dire que, plus que jamais il faut faire entendre nos voix.

Le débat a d'abord été confisqué par des médecins dans les années 2000, puis par les mêmes médecins en 2005, puis 2008...

En 2013 va-t-on laisser le CCNE et à un panel (autant dire une étude qualitative très limitée) le soin de faire le débat à notre place?

Alors il faut faire entendre nos voix, par courrier, par mail, par les réseaux sociaux, par la présence...

 

Pour écrire au Président de la République :

Monsieur François Hollande

Président de la République

Palais de l'Élysée

55, rue du faubourg Saint Honoré

75008 PARIS

Sachez d'ailleurs que lorsque vous écrivez au Président de la République, vous n'êtes pas tenus de timbrer le courrier.

 

Pour écrire à votre député :

Pour écrire à votre sénateur :

 

Partagez vos actions et les réponses obtenues...

 

citoyen,citoyens,euthanasie,fin de vie,admd,sénat,assemblée nationale,députés,sénateurs,interpeller,euthanasie,droit,léonetti,admd

Écrit par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE dans Blog, Vers une loi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.